headertvtc new


   Hôm nay Chủ nhật, 22/10/2017 - Ngày 3 Tháng 9 Năm Đinh Dậu - PL 2561 “Tinh cần giữa phóng dật, Tỉnh thức giữa quần mê, Người trí như ngựa phi, Bỏ sau con ngựa hèn”. - (Pháp cú kệ 29, HT.Thích Minh Châu dịch)
Phaploa2017 Mong
 Video - Sám hối 6 căn

Avant props

MẠCH NGUỒN PHẬT PHÁP

SOURCE ORIGINELLE DU BUDDHADHARMA

Maître thiền, grand Vénérable Thích Thanh Từ

 luanhoi


Avant-propos du Groupe de traduction Saddharma

 

L’introduction du zen en Occident, comme vous le savez, a permis aux Occidentaux de s’ouvrir à une expérience millénaire de transformation intérieure dont le bien-fondé n’est plus à mettre en doute.

Au cours des dernières décennies, le maître zen japonais Taisen Deshimaru, le maître spirituel tibétain Dalaï Lama, le maître thiền* vietnamien Thích Nhất Hạnh, pour ne citer que les pionniers de la transmission – ont contribué par leur longue expérience de la pratique du zen, à montrer le chemin du bonheur à la communauté occidentale par la voie de la méditation bouddhique.

L’enseignement bouddhique a pénétré très tôt dans l’histoire du Vietnam. Il subsiste encore des traces historiques de l’implantation du zen dans le nord du pays à la fin du IIe siècle avec Thầy Khương Tăng Hội** et le Centre d’études bouddhiques Luy Lâu**, puis au milieu du VIe siècle avec Vinitaruci**. La pratique de la méditation bouddhique au Vietnam atteignit son apogée au XIe siècle sous la dynastie Lý et surtout au XIIIe siècle avec les rois de la dynastie Trần. A partir du XIXe siècle, en raison des nombreux remous et mutations qui ont marqué cette période de l’histoire du Vietnam, elle connut le déclin. Ce fut une véritable traversée du désert.

C’est seulement à partir de la fin du XXe siècle que nous assistons à une amorce de renaissance de la méditation bouddhique vietnamienne à Chơn Không-Vũng Tàu (Cap Saint-Jacques). Depuis, elle connaît un essor en constante progression à travers tout le Vietnam et commence déjà à s’implanter dans certains pays occidentaux.

C’est le vénérable Thích Thanh Từ qui est à l’origine de ce renouveau de la méditation bouddhique au Vietnam. Cette noble tâche il a réalisée au prix d’efforts incommensurables : écriture de textes sur le Dharma, traduction et commentaire des textes chinois anciens et transcription de sermons diffusés tant à l’intérieur du pays qu’à l’étranger.

Mais si l’Occident manifeste aujourd’hui un engouement certain pour le zen grâce à l’intérêt qu’ont suscité les ouvrages des différents grands maîtres précités, il n’existe malheureusement que peu d’écrits traitant de façon approfondie de la méditation des lignées chinoise et vietnamienne.

Grâce aux ouvrages traduits du maître thiền Thích Thanh Từ, nous allons pouvoir apporter une contribution réelle à cette diffusion utile aux Occidentaux.

Nous vous proposons, dans le présent ouvrage, ‘La Source originelle du Buddhadharma’, de découvrir la base fondamentale de l’enseignement bouddhique qui repose sans aucun doute sur la pratique de la méditation bouddhique. Ce texte permettra aux lecteurs de mieux cerner l’essentiel de l’application du bouddhisme dans la vie quotidienne et d’avoir une prédilection pour la voie de méditation patriarcale enseignée par le maître thiền Thích Thanh Từ.

Avec la persévérance du Groupe Saddharma, deux autres textes traduits ont vu le jour et contribuent à enrichir ce jardin zen déjà magnifique.

 

Il s’agit de :

 

▪ Le livre ‘Esprit Mani’ regroupant les deux textes suivants : Le premier texte est la prédication du Maître thiền Thích Thanh Từ qui nous incite à la recherche du Joyau Mani, ce sublime et merveilleux Esprit. Le deuxième est un texte ancien du ch’an, Inscrire la Foi en l’Esprit attribué au troisième patriarche chinois Seng Can qui fait du non-dualisme la base essentielle de toute pratique ch’an en vue de l’éveil suprême et de la délivrance de toutes les afflictions. Ce livre ‘Esprit Mani’ a été édité chez les Editions du Jubilé en France.

▪ Le livre ‘Les Trois Questions Essentielles Dans Ma Vie De Moine’ traduit par Diệu Anh et revu par le Groupe Saddharma. Il relate les différentes raisons du Maître dans ses grands choix en vue d’être moine bouddhique, d’avoir opté la Méditation pour sa pratique et de valoriser le bouddhisme sous la dynastie des Trần. Cet ouvrage est diffusé sur le site http://www.thuongchieu.net/ à la rubrique : http://www.thuongchieu.net/index.php?option=com_content&view=article&id=2755

À vous chers lecteurs, nous souhaitons la découverte, à travers ces œuvres, des bénéfices réels que sont, dans la recherche de la Vérité, la joie et le bonheur de s’engager dans la Voie authentique où règnent l’égalité, la liberté, l’amour, le bonheur de partager, la compassion, la tolérance, le respect de l’autre.

 

[ Quay lại ]